Trophy race: Fleury on his way to his first Vézina?

As we have completed the first half of the 2018-19 season, NHL.com is publishing a series of articles on who would deserve to win the various individual trophies at this point in the campaign. Today, the Vézina Trophy, awarded to the goaltender of the year in the NHL.

Still fascinating to see that a goalie who has won the Stanley Cup three times and has more than 400 NHL victories has never lifted the Vézina Trophy. However, this is the case of Marc-André Fleury of the Golden Knights of Vegas. However, the game could change this season, according to the NHL.com panel.

Fleury was identified as the favourite to win the Vézina Trophy in the NHL.com mid-season poll. The 34-year-old goalkeeper scored 34 points in the vote, including four first-place votes out of a possible eight. We can understand why. At his last 12 departures, the Sorelois driver presented a 9-0-3 record.

Trophy race: Jack-Adams | Norris | Calder

Speaking of starts, the Quebec cerberus got more starts than any other NHL goalie. Tuesday night, he started a 39th game this year, winning a 25th victory – also a top spot on the circuit. He was ahead of his closest rivals by four starts (John Gibson) and five wins (Frederik Andersen). In total, he spent 320 minutes more on the ice than Gibson.

Fleury’s consistency caused headaches to the opposing strikers. Every night, he gives his team a chance to win.

« For me, Fleury is the best NHL goalie to date, » said head coach Gerard Gallant a few days ago in an interview with the Las Vegas Review-Journal.

Fleury a permis aux Golden Knights de se replacer dernièrement, eux qui ont remporté leurs sept derniers matchs pour s’emparer de la deuxième place de la section Pacifique. Ses performances inspirées forcent la main de Gallant.

« Le gars nous donne une chance de gagner chaque soir et il joue très bien », avait mentionné Gallant au Las Vegas Sun, il y a quelques semaines. « Nous ne sommes pas en première place comme l’an dernier et nous essayons de rattraper des équipes au classement. Quand un gars joue aussi bien, il va jouer. »

De plus, quand un gardien est en confiance, ses coéquipiers devant lui le sont généralement aussi. 

« Il est une présence rassurante pour nous derrière. Il a été notre meilleur joueur toute l’année et je pense que c’est ce que nous attendons de lui », avait ajouté Reilly Smith au Las Vegas Sun à propos de l’ancien choix de première ronde des Penguins de Pittsburgh en 2003.

Fleury domine également la LNH au chapitre des blanchissages, lui qui en compte six, soit déjà deux de plus que l’an dernier. Il va aussi représenter les Golden Knights au Match des étoiles de la LNH dans quelques semaines. Il s’agira d’une quatrième participation en carrière à cette classique pour le principal concerné.

Depuis le 15 novembre, Fleury présente une fiche de 17-3-3 en 23 matchs, avec un pourcentage d’arrêts de ,918 et une moyenne de buts alloués de 2,42. Il a réalisé trois jeux blancs au cours de cette séquence remarquable.

Au deuxième rang du scrutin arrive Frederik Andersen des Maple Leafs de Toronto, qui connaît, lui aussi, toute une saison. Le gardien numéro un des Leafs a récolté 24 points sur une possibilité de 40, avec deux votes de première place. Le portier de 29 ans a une fiche de 20-9-1 depuis le début de la campagne, un taux d’efficacité de ,923 et une moyenne de buts alloués de 2,50. 

Puis, double égalité sur la troisième marche du podium, alors qu’Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, finaliste au trophée Vézina l’année dernière, et John Gibson, des Ducks D’Anaheim, ont tous deux amassé 22 points lors du vote de LNH.com.

Vasilevskiy, qui a raté un mois d’activité en raison d’une fracture à un pied plus tôt cette saison, présente une fiche impressionnante de 17-4-2 en 23 départs. Il a d’ailleurs été appelé à remplacer Carey Price au Match des étoiles.

Gibson, de son côté, permet aux Ducks de rester dans la course aux séries, eux qui ne marquent pas beaucoup de buts (101, deuxième plus bas total dans la LNH). Le gardien américain de 25 ans n’a pas la fiche la plus reluisante (15-13-7), mais son taux d’efficacité (,923) et sa moyenne (2,64) lui permettent de demeurer dans la course.

Voting results (five points for a first-place vote, four points for a second-place vote, etc.)) :
1 – Marc-André Fleury, Golden Knights of Vegas, 34 points; 2- Frederik Andersen, Maple Leafs of Toronto, 24 points; 3- Andrei Vasilevskiy, Lightning of Tampa Bay, 22 points; 3- John Gibson, Ducks of Anaheim, 22 points; 4- Pekka Rinne, Nashville Predators, 12 points; 5- Connor Hellebuyck, Winnipeg Jets, 3 points; 6- Ben Bishop, Dallas Stars, 2 points; 7- Jaroslav Halak, Boston Bruins, 1 point

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*